eco farming logo

Qui est en ligne ?

Nous avons 6 invités en ligne
Visiteur, sais tu pourquoi ta radio se prénomme RadiOkarata ? situé dans la ville de Baillif au sein d’une section ou les habitants sont accueillants et vivent une vie paisible : La section appelée KARATA ! Tu n’as jamais entendu parler de ce lieu ? C’est normal ! A Karata, nous n’aimons pas trop nous faire voir. Juste nous faire entendre quand il le faut ! Mais, sais tu pourquoi cette section de prénomme ainsi ? ... La raison est simple. Il existe une sous espèce d’agave qui croît habituellement en Amérique latine. Or, aux Antilles et à la Jamaïque elle est également présente. Délivrant un fruit semblable à une prune, cette plante ne fleurit qu'une seule fois avant de mourir. A Baillif, de nombreux jardins sont ornés cette variété agave. As-tu deviné comment se prénomme cette plante ? Le Karata bien sur ! Maintenant que tu sais tout cela, quand tu brancheras ton pc afin d’écouter ta radio (sur le web) n’oublie pas que tu entres dans l’univers du Sud Basse-Terre ! .... Nous te remerçions de ta visite ...
Qui somme-nous?

Il était une fois la radio

Il était une fois KARATA : A la recherche d’une écoute en passant par le net en se projetant  sur la radio numérique.

Dès 1981 nous nous lançons !

01/07/85 : intervention sur le pylônes

1982 : un nouveau paysage radiophonique C’est l’époque qui voit la création des radios locales en FM (on dit alors "les radios libres") viennent tout juste d'être autorisées conformément à un engagement électoral de François Mitterrand. Cette révolution dans le paysage radiophonique fut un événement majeur dans la  France des années 80. Auparavant on n'entendait que des radios nationales, celles de Radio France et depuis les années 60 les périphériques : Europe 1, RMC, RTL et toutes en grandes ondes et donc en mono. Presque du jour au lendemain c'est une trentaine de petites radios amateurs  qui fleurissent dans chaque ville.

 

1982-85 : Radio Karata

radio karata est née dans un contexte de volontarisme familiale et amicale Noue émettons sur la 104 ,10Mhz

 

1982

En novembre 1982ça y est, c'est parti... RADIO KARATA émet pour la première fois. sur la petite zone du morne Karata ….

1983

Le ministère de la communication nous donne notre première autorisation en août 1983

 

Premier "employé" en tant que bénévole est un jeune de Saint Robert Williams Christian Aujourd’hui encore il dit que la radio lui à tout a donné

 

Il y aurait trop de radios. La Haute Autorité (ancêtre du CSA) décide de regrouper les radios par deux et de leur faire partager des fréquences communes.

Radio Pour Tous grâce à l'intervention de Louis Mexandeau alors Ministre des PTT et Député du Calvados échappe à ce regroupement imposé.

Juin 1984, arrivée de Dominique Marie comme objecteur de conscience. Dominique est déjà très impliqué dans le milieu du rock local en tant que manager de groupes (Johnny Hess, Label Public,...), responsable de l'association Image Records qui organise des concerts dans le Hall Sorel à Caen.

1984

L'autorisation no 98-601 du 29 juillet 1998 modifiée, accordée à l'association culturelle Karata pour l'exploitation d'un service de radiodiffusion sonore par voie hertzienne terrestre en modulation de fréquence, intitulé Radio Karata, est reconduite pour une durée de cinq ans à compter du 17 janvier 2004.

 

prend les premiers contacts avec les maisons de disques et met en place une programmation musicale régulière.

.

1985

 

Karata organise une exposition à l’OMCS pour animer la fête municipale navec les jeunes de la commune

1986-1990 : 104.10 FM

Le paysage radiophonique se transforme. Les passions s'essoufflent. Des radios associatives meurent de manque de moyen et hélas  aussi de dissensions internes. Les grands réseaux commerciaux sont à l'affût... Les radios associatives se font de plus en plus rares... Les mordus de la f m se retrouvent dans les radios qui résistent à l'offensive commerciale. Entre temps les locaux de Karata se sont étendus, d’une petite table d’écolier nous construisons un vrai studio.L'activité des bénévoles est tumultueuse mais il devient important tout en gardant sa personnalité de devenir un professionnel.KARATA s’organise pour se professionnaliser c’est l’époque ou  KARATA devient aussi un centre de formation professionnelle.

 

1986

Nous organisons le quatrième anniversaire   de radio KARATA avec des partenaires économiques de toute la Basse Terre et une kermesse

Equipé héroïque du pylône sur Gros Morne, cette grande tentative nous faisais rayonner sur la Martinique, Dominique, Montserrat, toute la Basse terre

1987

L’équipé du super pylône booste  Karata qui connaît son apogée locale en organisant de grands Zouk,

1988

Karata c’était  organisé comme ambianceur  de la Guadeloupe menant l’animation locale tambour battant sur la Basse Terre

Mais Karata s’interroge déjà sur le développement durable en animant les écoles ,et organisant le nettoyage des plages et des rivières

 

1989

1990

C'est à cette époque que RLK croise sur son chemin d'autres radios qui entraîne une forme de concurrences mimétiques telles que radio Magic, VBT …

 

 

 

 

 

 

Le cyclone Hugo met fin à une épopée héroïque de Karata dans l’animation et le développement culturel de la Basse Terre

Depuis 1992 : 90.6 et 106.5 mhz

 

1991

 

 

Réorganisation de la bande FM Radio KARATA passe  de 104.10 FM à 90.6 et 106.5 mhz, et en profite pour se trouver enfin un sigle et un logo kARATA ! Ce nom est chargé dune histoire"terrible" , ce végétal  a été la fibre dont on faisait les fouets. Entre humour et provocation ce nom  convient bien à l'image que la radio souhaite donner d'elle même. Nous allons fouetter en communiquant !

1992


Karata repart au Combat  fait l’acquisition d’un pylône de douze mètres pour accroître son réseau d’émission Nous rayonnons à nouveau  de Capesterre à Pointe-Noire , mais plus sur la Martinique et la Caraïbe ni même le reste de la Basse Terre

 

1994

1993

Année sombre KARATA se cherche ……

 

 

1995

La Région Guadeloupe nous aide a renouveler notre matérielAcquisition de nouveaux appareils pour  améliorer la qualité de réception sur la bande FM Accord pour l’implantation des pylônes pour les deux sites d’émission

1996

 

 

 

 

 

1997

1998

 

 

La radio connaît une phase de réflexion

1999

Il devient nécessaire de changer le format de la radio pour répondre au défi du numérique et de l’évolution de la population

 

 

 

 

 

2000

Il s’est avéré nécessaire, du fait de la nouvelle donne pour la côte caraïbe, de faire évoluer les activités proposées vers une plus grande qualité de l’information et de l’action pédagogique, qui  toucherait les secteurs suivant : La culture, l’action sociale et scolaire, le sportIL est préparer un dossier appelé :Radio WEB TV KARATA( cf projet en annexe)

2002

Acquisition de  matérielle basse fréquence numérisée

Demande de changement de fréquence  du fait de brouillage sur la 90.6

2003

La radio est toujours brouillé par la radio de la Dominique

2004

Conception d’un projet pilote multimédia

2005

2006

Mise en place d’une nouvelle équipe pour la réalisation du projet multimédia

2007

Création du Portail Radiokarata.com : Début de la diffusion de la radio sur Internet. Grille des programmes, forum de discussion, c’est la consécration d’un nouvel air vers le monde.

L’équipe d’origine de Karata revient pour un retour aux sources de la tradition Karata, elle suscite une réflexion nouvelle qui demande de créer des rentrées financières fixes

2008

Radio Karata dans sa quête d’insertion sociale pour les jeunes crée la KARATA TEAM  un blog jeune

Nous retrouvons la fouge des premiers jours  et l’innovation nous tiens à cœur

2009

 

 

 

 


 

2009

 

 

 

2016

Deux nouvelles Fréquences 91Mhz sur la région de BASSE-TERRE.

95.7 Mhz Pointe A Pitre

2017

Juin mise en fonction de la radio sur la grande Terre 95.7 Mhz

 

 

 

 

 

User Menu


Portail radio © radiokarata.com.

Copyright © 2017 . Tous droits réservés.