Le dispositif reglémentaire du RTAA Dom

 

                                                                                                    
Des gestes simples pour protéger l'environnement !

Les agents de l’Etat (DDE, DRIRE et DIREN) impliqués dans la déclinaison de cette réglementation ont été formés par les services du ministère de l’Ecologie.
La DDE a organisé une formation (21 au 23 septembre 2009)  qui a été ouverte aux partenaires habituels (Région, ADIL, CAUE et SIG) suite à leur demande.
L’Etat crée les conditions favorables pour dynamiser la filière agissant dans le domaine des logements en organisant une rencontre avec les professionnels le 24 septembre 2009.
L’objectif est de maîtriser les caractéristiques du confort, de chercher à diminuer la consommation énergétique afin de lutter contre le réchauffement climatique dans le nouveau contexte du Grenelle de l’Environnement.

En Guadeloupe, la consommation énergétique des logements reste plutôt faible comparée à celle prévalant en métropole mais augmente régulièrement. Car les ménages commencent à équiper leurs logements de systèmes de climatisation qu’ils utilisent surtout la nuit.
En revanche, le secteur tertiaire climatisé, qui reste ici le premier poste de dépense énergétique devant le secteur des transports, en accroissement rapide, n’est pas concerné pour l’instant par cette réglementation.

Pour être bien appliquée, une réglementation doit être non seulement comprise, mais ses acteurs formés et contrôlés :

Les domaines techniques contrôlés sont déjà l’accessibilité handicapée, la sécurité incendie et le « brancardage », et devront intégrer l’année prochaine la RTAA-DOM (à partir du 1er mai 2010), et plus tard l’ensemble des Eurocodes qui devraient faire l’objet d’un décret avant la fin de 2009.                                 

 

 

 
 
 
 
 
 

 

 

 

DirectionDépartementale de l'équipement de Guadeloupe

 

 

 

 

 

 

 

Environnement développement durable économie solidaire