COVID-19 | Passage de la Guadeloupe en état d’urgence sanitaire

Communiqué du 17/10/2020

Lors de son allocution mercredi 14 octobre, le Président de la République a annoncé le passage de l’ensemble du territoire national en état d’urgence sanitaire. Cette situation se traduit par des mesures
sanitaires applicables sur l’ensemble du territoire national, y compris la Guadeloupe, avec notamment l’interdiction des rassemblements de plus de 6 personnes sur la voie publique et dans les lieux ouverts
au public.

Du fait de la situation épidémique de ces dernières semaines sur notre territoire, la Guadeloupe appliquait d’ores et déjà un grand nombre de ces mesures. Aussi, le préfet décide de reconduire les mesures adoptées précédemment jusqu’au 3 novembre, afin d’englober les vacances scolaires de la Toussaint tout en intégrant les nouvelles mesures nationales.

Le préfet appelle également à maintenir les mesures mises en place les semaines précédentes pour contenir la progression de l’épidémie notamment la limitation des visites dans les EHPAD et un recours accru au télétravail.

Par ailleurs, compte-tenu des échanges menés avec les élus, les acteurs socio-économiques et associatifs, et avec la directrice générale de l’ARS, le préfet décide d’aménager deux mesures préexistantes, à compter de ce lundi 19 octobre 2020.

Un tableau récapitulatif figure en annexe. Le préfet de région rappelle, qu’en dépit d’un début de baisse de certains indicateurs, une forte vigilance doit
être maintenue au vu de plusieurs éléments inquiétants.

 Le système hospitalier demeure soumis à une pression importante avec l’entrée de 11 patients diagnostiqués positifs à la covid-19 en réanimation la semaine dernière et des arrivées croissantes aux
urgences de patients présentant des polypathologies non traitées ces dernières semaines.

 La circulation du virus augmente de nouveau sur Saint-Martin, ce qui sollicite le système hospitalier guadeloupéen avec notamment la reprise d’évacuations sanitaires.

 Les indicateurs se situent toujours au-dessus des seuils d’alerte, avec un taux de positivité de 17,98 % et un taux d’incidence de 139,83 / 100 000 habitants, soit respectivement 1,8 et 2,8 fois plus
que les seuils d’alerte épidémiologiques.

Les efforts de ces dernières semaines commencent à payer, il faut continuer à faire baisser les indicateurs. Un relâchement survenant trop tôt anéantirait les efforts de ces dernières semaines. Il est
donc absolument nécessaire de continuer à respecter les gestes barrières et les mesures administratives en vigueur, qui font la preuve de leur efficacité.


Les arrêtés préfectoraux et le protocole sanitaire renforcé pour les restaurants sont disponibles sur le siteInternet de la préfecture (www.guadeloupe.gouv.fr).

 

User Menu

Reseau sociaux

Statistiques

Membres : 30594
Contenu : 75
Liens internet : 11

Sondage

Sondage Radio
 

Portail radio © radiokarata.com.